Ultra-Trail et Ostéopathie

Ultra-Trail et Ostéopathie

PHYSIOLOGIE DU TRAILEUR:

La grande majorité des Ultra-Trails s’effectue en montagne. Le dénivelé positif (ascension) demande au coureur des qualités musculaires concentriques couplées une bonne VO2max et une bonne gestion du coût énergétique pour gérer l’ascension le plus efficacement possible. En dénivelé négatif (descente), les appuis sont plus lourds, plus cassants, plus traumatisants. Le travail excentrique met les fibres musculaires à rude épreuve. Cela majore le risque de d’inflammation provoquées par le travail de freination en descente qui provoque de fortes tensions, vibrations et échauffements sur les tendons et fascias. Le pied attaque la descente en flexion plantaire (pointe de pied orienté vers le bas) sur des terrains accidenté ou la vigilance est de mise à tous les appuis. et majore le risque d’entorse. Le travail technique du pied, par des exercices adaptés, est primordial.

Cliquez ici pour lire la suite

Sourd Marine Ostéopathe, Muret

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *